Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 17:31

manif-contre-les-lic.-boursiers-sanofi-copie-3.jpg    

  

 

Le PCF appelle au rassemblement jeudi 16 mai à 12h devant l'assemblée nationale

Le 16 mai 2013, à l'initiative des élu-e-s du Front de gauche, l'Assemblée nationale débattra de deux de leurs propositions de loi portant sur l'amnistie sociale et sur l'interdiction des licenciements boursiers.
Malgré la volte face scandaleuse du gouvernement, le PCF appelle les députés à adopter, comme l'a fait la majorité sénatoriale le 27 février dernier, la loi d'amnistie sociale visant à ce que des militants syndicaux, des salariés injustement condamnés dans le cadre de conflits du travail puissent être réhabilités dans leurs droits et retrouver ainsi leur dignité.
Derrière cette loi d'amnistie se joue aussi la condamnation de la politique sarkosyste dont la brutalité contraint nombre de salariés, de militants syndicats et associatifs à se mobiliser et à agir.

En mettant en débat dès le 16 mai à l’Assemblée nationale une proposition de loi visant à interdire les licenciements boursiers, notamment aux entreprises qui font des bénéfices et versent des dividendes à leurs actionnaires, le PCF souhaite donner aux salariés une plus grande protection et d'avantage de moyens pour se défendre et faire prévaloir leur droits face à la dictature de la finance.
En votant cette loi les élus de gauche s'honoreront, en permettant aux salariés et à leurs représentants de peser plus efficacement sur les stratégies patronales.

A l'appel de la CGT, avec la présence de Thierry LEPAON rassemblement devant l'Assemblée nationale
En soutien à la proposition de loi sur l'amnistie sociale déposée par le Front de gauche 
Jeudi 16 mai à 12h00
Place Edouard Herriot – devant l'assemblée nationale

 
 En présence d'André Chassaigne, Président du groupe GDR à l'Assemblée nationale et des députés communistes, et d'Eliane Assassi, Présidente du groupe PCF au Sénat

de Didier Le Reste et Eric Corbeaux, Responsable du Front des luttes pour le Front de gauche.

interdir-les-lic.-Boursiers.jpg

Partager cet article
Repost0
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 16:49

 Ayrault--depute--manif-retraites-copie-1.jpg

  le 14 Mai 2013

Le PS se met en ordre de retraite

 

De Solferino à l’Élysée, le Parti socialiste justifie aujourd’hui une réforme des retraites dont il critiquait vivement l’esprit, il y a peu.

La méthode est plus douce en apparence, mais le gouvernement Ayrault semble bien marcher sur les pas de son prédécesseur. Ses membres, ses soutiens, et jusqu’au président de la République avaient promis de revenir sur les mesures de Sarkozy, mais l’exécutif envisagerait d’allonger encore la durée de cotisation.

Un certain député socialiste de Corrèze avait déclaré en 2010, en plein mouvement contre la réforme, regretter la pénalisation de « ceux qui sont entrés tôt dans la vie active, qui pouvaient partir à 60 ans, qui avaient tous leurs droits », contraints de travailler « non plus 41 années, mais 42 ans, 43 ans, voire 44 ans » ? Désigné candidat socialiste à l’élection présidentielle, il estimait que seuls ceux « qui ont commencé leur vie professionnelle à 18 ans, qui ont fait 41 années de cotisations, 42 ans, pourront partir à 60 ans ». Aujourd’hui, outre la désindexation des retraites, dont la revalorisation ne serait plus calculée en fonction de l’inflation, c’est bien cette voie qui est privilégiée. L’actuel locataire de Matignon n’y trouve rien à redire ?

Le président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, Jean-Marc Ayrault, voyait pourtant dans l’allongement de la durée de cotisation « un signe aux marchés (qui) ne résoudra pas le problème de notre système de retraite de manière durable et équitable ».

L’argument massue utilisé par le gouvernement Fillon pour justifier la réforme est réactualisé par les socialistes. On se pince en entendant l’ancien premier secrétaire Henri Emmanuelli dire que « la biologie fait qu’il faut se poser la question de la durée de cotisation ».

Quant à l’actuelle ministre écologiste Cécile Duflot, on ne l’entend guère répéter son argumentaire de 2010 : « On nous dit : on vit plus longtemps, il faut travailler plus longtemps, mais c’est justement parce que l’on travaille moins longtemps que l’on vit plus longtemps. »

À l’époque, Harlem Désir, alors numéro deux du PS, expliquait qu’« une autre réforme des retraites est possible, mettant à contribution les revenus du capital ».

C’était il y a trois ans, en Sarkozye. Autant dire, dans une autre vie.

Grégory Marin

Partager cet article
Repost0
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 20:49

 La-Bastille-05-mai-2013.jpg

COMMUNIQUÉ DU FRONT DE GAUCHE : LE 5 MAI ET SES SUITES
Communiqué du Front de gauche : le 5 mai et ses suites

Communiqué du Front de gauche, 6 mai 2013

Le Front de Gauche se félicite du succès historique de la marche du 5 mai.
Un an après l’élection de François Hollande, cette manifestation a confirmé d’une part le refus du peuple de gauche de la politique d’austérité menée par le gouvernement, d’autre part la possibilité de rassembler une majorité alternative appuyant une autre politique. La présence de très nombreux syndicalistes, salarié-e-s d’entreprises en lutte et le caractère populaire de la marche forment de ce point de vue un grand sujet de satisfaction. De même que celle d’Eva Joly et de nombreux élu-e-s, responsables et militant-e-s d’Europe Ecologie–Les Verts qui constitue un événement majeur.  Enfin le mot d’ordre de changement de régime qu’exprime l’appel à une 6ème République a largement irrigué la marche.

La réponse du gouvernement n’a pas été à la hauteur de cette formidable aspiration. Au lieu de rassurer celles et ceux qui ont permis la défaite de Nicolas Sarkozy il y a un an, Jean-Marc Ayrault a préféré dire une fois de plus sa sollicitude pour les chefs d’entreprise et annoncer la privatisation partielle d’entreprises publiques !
De son côté Manuel Valls joue de la provocation en minorisant outrageusement le nombre de manifestant-e-s.

Cette marche établit un rapport de force, ouvre de nouvelles perspectives, galvanise les énergies mais elle  doit surtout être le début d’un processus. 
C’est pourquoi le Front de gauche, dans le même objectif d’élargissement que le 5 mai, propose d’ores et déjà d’autres rendez-vous dans les semaines à venir :

- la mobilisation aux côtés des syndicats le 16 mai en faveur de la loi d’amnistie sociale et de la loi interdisant les licenciements boursiers,

- le maximum d’initiatives populaires le premier week-end de juin sur le même mot d’ordre que la marche du 5 mai contre l’austérité, la finance et pour la 6ème République sous des formes décidées localement : marches, rassemblement, etc… dans les régions et départements;
- le soutien à la marche des femmes contre l’austérité le 9 juin,

- les assises du 16 juin dont nous proposons la co-organisation à tou-te-s celles et ceux, personnalités, associations, syndicats et forces de gauche qui partagent les objectifs d’une politique alternative à celle appliquée aujourd’hui par le gouvernement.
Partager cet article
Repost0
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 21:45

5mai La Marianne-copie-1Le Front de Gauche du Haut-Rhin organise le déplacement à Paris en bus.


Les nombreuses inscriptions déjà enregistrées à ce jour, nous ont permis de réserver un bus et nous poursuivons les inscriptions pour le remplissage du 2ème bus.


Départ depuis Colmar, devant la Gare SNCF à

5h 30

A Mulhouse à 6h 00 devant l'auberge de la Jeunesse

Vous pouvez vous inscrire par tél. au :

06.24.99.15.70 ou 06.01.71.99.31 et 09.54.15.49.00


Si vous ne pouvez pas vous déplacer, mais si vous êtes solidaires de cette initiative, vous pouvez aussi verser une participation financière pour permettre à un jeune étudiant ou chômeur d'y participer en appelant aux mêmes numéros

Partager cet article
Repost0
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 21:29

- reconstruire une République conforme aux intérêts des citoyens

- mettre fin aux conflits d'intérêts financiers et politiques

- instaurer la proportionnelle intégrale pour éviter le bi-partisme et éviter la

marginalisation des autres partis

- rendre le pouvoir au parlement confisqué par ce gouvernement comme par le

précédent .....



Le PCF juge "insuffisante" la proposition de... par FranceInfo


Partager cet article
Repost0
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 21:10

Olivier-Dartigolles-copie-1.jpg

François Hollande a décidé de satisfaire les « pigeons » qui, à l'automne dernier, avaient protesté contre la réforme du système d'imposition des plus-values de cession de titres.


Il accorde aux assujettis à cette loi un cadeau supplémentaire, évalué à quelques 300 millions d'euros, grâce :

- à un système d'abattements susceptible de rendre les taux d'imposition effectifs plus avantageux que le régime de droit commun, selon la durée de détention des titres.

Il encourage aussi l'épargne en actions, via une réforme du PEA, qui faciliterait l'appel de certaines PME au marché financier, alors qu'il faudrait faire reculer son emprise sur les financements.

Il accroît les exonérations de cotisations sociales patronales pour les entreprises innovantes et encourage les grands groupes à mettre la main sur leurs potentiels créatifs.


Pendant ce temps, l'austérité sévit, avec le rationnement des services publics et de la protection sociale, au nom de la lutte contre les déficits publics !


Une autre voie, pour soutenir les PME-PMI, était possible:

 - en changeant les règles et critères du crédit des banques, les rapports entre grands donneurs d'ordre et sous-traitants,

- en obligeant à la coopération des grandes sociétés avec les PME pour partager les résultats des recherches et permettre à ces dernières d’accroître considérablement le niveau de qualifications de leurs salariés.


Olivier Dartigolles porte parole du PCF

Partager cet article
Repost0
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 21:03

 

 

 

 5mai La Marianne-copie-2

 

110 personnalités qui marcheront le 5 mai

Un an après l’élection de F. Hollande, l’aspiration à une politique contre la finance et l’austérité et pour une véritable VIème République va se faire entendre avec force dans la grande marche citoyenne du 5 mai .

On recense désormais près de 20 appels thématiques et sectoriels : syndicalistes, économistes, professionnels de la santé, militants associatifs, personnel de l’éducation, culture, jeunes chercheurs, étudiants, pour l’égalité des droits, juristes etc…

110 personnalités appelent aujourd'hui à la marche.

Parmi eux se trouvent évidemment des responsables politiques et associatif : Clémentine Autain, Eva Joly, Pierre Laurent, Paul Ariès, Myriam Martin, Jean-Luc Mélenchon ou encore Christian Picquet, Stéphane Lhomme mais aussi Anne Le Strat (porte-parole d’Utopia), les co-présidents de la fondation Copernic Caroline Mecary et Pierre Khalfa

Les syndicalistes représentent souvent les entreprises en lutte qui ouvriront le cortège : Sodimedical, Arcelor-Mittal, Fralib, Air France, Sanofi etc… Plusieurs sont concernés directement par le vote de la loi d’amnistie sociale tels Xavier Mathieu ou Sébastien Migliore… Les personnels de la santé ne seront pas en reste comme l’urgentiste Patrick Pelloux.

De très nombreuses personnalités affichent la diversité de la marche. Ils ou elles sont économistes, écologistes, artistes, gens de la culture, journalistes, intellectuels et scientifiques, juristes…

Les artistes, gens de la culture, journalistes comme Christophe Alevêque, Magyd Cherfi, Annie Ernaux, Robert Guédidjan, Patrick le Hyaric, Gérard Mordillat, Didier Porte, Marcel Trillat, Ignacio Ramonet, Ridan…

Des économistes, Jacques Généreux, Jean Galdrey, Jean-Marie Harribey, Michel Husson, Jacques Rigaudiat, Dominique Taddei, Dominique Pilhon..

Des intellectuels et scientifiques comme Jacques Bidet, Henri Pena-Ruiz, Lucien Sève, Jacques Testart

Des juristes Evelyne Sire-Marin, Dominique Noguères, Hélène Franco…

Comme eux, mobilisons nous en masse le 5 mai !

» Lire l'appel en ligne

 

 

L'appel de l'Agriculture

Des militants du monde de l'agriculture appelent à une nouvelle
constitution qui inscrive le droit à la souveraineté alimentaire
comme un droit fondamental, tout comme les droits écologiques
de l’humanité au nom desquels seront organisés la relocalisation
des productions et la transition écologique de l’agriculture !

 

L’urgence est à une refondation du pacte démocratique.
Une Sixième République doit garantir de nouveaux droits et
pouvoirs pour les citoyens, paysans et salariés du monde agricole.

 

C’est pourquoi ils appellent à participer massivement à la marche
citoyenne du 5 mai contre l’austérité et pour une 6ème République !


 marche pour la 6ème République

 

Partager cet article
Repost0
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 20:40

      manif-FSU-CGT.jpg

La communauté éducative se mobilise pour le 5 mai !

Dénonçant l'immersion des logiques libérales à chaque étage du secteur de l'éducation, des membres de la communauté éducative, enseignants, personnels de l’Education Nationale ou parents d’élèves se mobilisent pour la marche du 5 mai à Paris.  Ils dénoncent la généralisation de la précarité, l'incapacité des gouvernements à construire une école qui lutte contre les inégalités scolaires, qui élève le niveau de qualification, qui reprend son rôle émancipateur et qui redonne aux individus leur place de citoyens.

Des étudiants de toutes les universités et de toutes les disciplines lancent également aujourd'hui un appel pour la 6ème République, pour une université du peuple, où l'on apprend à penser et non pas comment penser. Luttant contre la marchandisation du savoir, contre la concurrence entre les universités, et défendant une université au service de l'intérêt général, ils et elles appellent à participer en masse à la marche du 5 mai prochain pour la 6ème République !

» Signer et faites signer l'appel de l'éducation
» Signer et faites signer l'appel des étudia

 

Pour le Haut-Rhin, déplacement en bus :

- départ de Colmar, devant la Gare SNCF à 5h 30

- de Mulhouse, devant l'auberge de Jeunesse à 6h 00

Pour s'inscrire : tél. : 03.89.51.04.36 ou 06.24.99.15.70 


Ils marcheront

- Anne Debregeas, syndicaliste SUD Solidaires,


- Annie Ernaux, écrivain,

 

Le syndicat interprofessionnel CGT "Léon de    Bruxelles",

 

- Bernard Friot, économiste, IDHE Paris Ouest,


- Mylène Stambouli, avocate au barreau de Paris

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 20:41

 

 

Appel des professionnels
et usagers de la Santé et du Social à la marche !
Des professionnels et usagers des secteurs de la Santé et du Social dénoncent l'austérité et la finance qui nuisent gravement à la santé et font régresser le droit et l’accès aux soins et aux structures médico-sociales.

Partout en France des services, des lits d’hôpitaux, des centres de santé, des maternités, centres IVG sont supprimés et la qualité de l’hébergement dans les structures médico-sociale se dégrade. Un tiers de la population aujourd’hui renonce ou diffère les soins.

Il est urgent de rompre avec ces politiques ! 
Il est urgent que les professionnels de la santé et du social prennent enfin le pouvoir sur la finance !

C'est pourquoi ils appellent à participer à la marche citoyenne pour la 6e République et à constituer un cortège de défense de la santé du social et de la protection sociale.
» Signer et faites signer l'appel en ligne

 
Hopital

 

HSBC
Ne les laissons pas faire !
Un texte visant à amnistier les sanctions prises sous Sarkozy à l'encontre de syndicalistes ou de militants associatifs avait été adopté par le Sénat après avoir été vidé d'une partie de sa substance. Lors de son examen à l'Assemblée Nationale, il a été tout simplement rejeté par le gouvernement.

Pire, celui-ci argumente en mettant sur le même plan des militants mobilisés pour sauver leur emploi ou contre les OGMs et les voyous qui placent leur argent dans les paradis fiscaux.


Le gouvernement cajole le MEDEF au détriment des travailleurs !


Ils marcheront

» Magyd Cherfi, artiste du groupe Zebda


»
 Les Pilpas


» Christiane Marty, économiste, militante féministe


» Eva Joly, candidate Europe Ecologie -

Les Verts à l'élection présidentielle de

 2012


» Robert Guédiguian, cinéaste

Partager cet article
Repost0
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 19:54

 pierre_laurent.jpeg

 

La décision du gouvernement de ne pas voter la proposition de loi d'amnistie sociale est incompréhensible.

Elle s'apparente à un désaveu cinglant du Sénat et de sa majorité de gauche. Elle est une volte face par rapport aux positions exprimées par Madame Taubira, Ministre de la Justice lors des débats sur le texte au Sénat. Surtout, cette proposition de loi constitue un acte de justice à l'égard de l'ensemble des salariés et des syndicalistes qui luttent pour le maintien de leur emploi à l'heure où le chômage atteint un record dramatiquement historique. Le rejet de ce texte, quelques jours seulement après l'adoption de l'ANI qui instaure une amnistie patronale en limitant les délais de recours contre les licenciements abusifs est un nouveau coup dur contre le monde du travail. Comble du calendrier, la discussion dans l’hémicycle de l'Assemblée des propositions de loi du Front de gauche sur l'amnistie sociale et sur les licenciements boursiers interviendra le 16 mai, quelques jours après le vote définitif de l'ANI.

Dès aujourd’hui, j'appelle à ne pas laisser faire ce mauvais coup. La parole doit revenir aux députés de gauche qui peuvent, comme leurs collègues du Sénat, voter cette loi le 16 mai. J'appelle à la levée d'un mouvement pétitionnaire de soutien à la proposition de loi des parlementaires du Front de gauche.

Cette mobilisation doit venir renforcer les cortèges, qui le 1er mai, défileront dans tout le pays pour défendre les droits des travailleurs. Le 5 mai, la marche citoyenne à l'appel du Front de gauche doit être un moment fort de la mobilisation pour l'amnistie sociale. Cette dernière doit enfin se prolonger jusqu'au 16 mai, jour du vote des propositions de loi du Front de gauche, où j'appelle au rassemblement.

Indéniablement, seule la mobilisation citoyenne et populaire peut contraindre le gouvernement à faire machine arrière et à respecter le vote du Sénat .

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF


 

Partager cet article
Repost0