Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 23:08

 

 le 3 Décembre 2012

 

Bernard Thibault : "Je ne crois pas que Florange soit sauvé" (vidéo)

Le secrétaire général de la CGT Bernard Thibault estime, comme les syndicats locaux, que Florange n’est pas sauvée. Il a également dénoncé ce lundi matin sur France Info "un renoncement condamnable de la part du gouvernement" dans le dossier du site ArcelorMittal.

Suite à l'accord entre le gouvernement et le groupe sidérurgiste, annoncé vendredi, le site de Florange n’est pas sauvé, estime Bernard Thibault. Il se joint à la déception des syndicats locaux, pour qualifier cet accord de renoncement condamnable de la part du gouvernement. La CFDT ayant même parlé de trahison.

"Dans les jours précédents" l'annonce de l'accord, "tous les élus syndicaux, tous les élus locaux, un grand nombre de responsables politiques de tous bords ont dit : -dans cette situation il ne serait pas aberrant d'innover-, aussi au regard de l'attitude de M. Mittal sur la scène internationale", a-t-il estimé, en demandant une participation financière directe de l'Etat. Il a rappelé à ce propos que c’est un rapport commandé par le gouvernement lui-même, et remis en juillet,  qui préconisait une participation directe de l’Etat dans les activités de Florange.
Bernard Thibault a rappelé qu'après un plan quasi-identique, "en Belgique, les salariés de Liège font le constat qu'après les mêmes promesses de Mittal que celles qui ont été faites au gouvernement français, aujourd'hui les activités sont rompues, on est sur la gestion sociale des licenciements".

En outre, a-t-il poursuivi, l'accord "pose d'énormes problèmes". "On ne maintiendra pas des hauts fourneaux en sommeil pendant des années.La décision de ne pas redémarrer l'activité sur la filière chaude laisse entendre qu'on la condamne tout simplement". "Techniquement, on ne peut pas laisser ce type d'installation au repos très longtemps, ou alors cela coûte énormément cher pour ne rien produire", a observé Bernard Thibault. Et c'est d'autant plus improbable vus les problèmes de trésorerie de Mittal.

Florange: Arnaud Montebourg ne se sent pas désavoué

Florange: déception et colère des syndicats après le compromis du gouvernement

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 23:01

En Belgique aussi, on se demande d'où vient cette dette que les contribuables doivent rembourser et à qui elle profite. La réponse dans ce film de...





Partager cet article
Repost0
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 19:15

"Les vrais défenseurs de l'Entreprise sont du côté du monde du travail et des salariés" : Pierre Laurent

Discours très intéressant de Pierre Laurent qui développe le projet communiste industriel du 21ème siècle

Oui, la France a un avenir industriel !

Nous ne réussirons pas à relever l'immense défi de la transission énergétique sans un programme industriel ambitieux,avec création de nouvelles filières, en investissant dans la formation et la recherche ...

Ecoutez-le, vous retrouverez espoir et combativité !



Meeting industrie à Lille - Discours de Pierre... par CN-PCF



Partager cet article
Repost0
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 19:58
Partager cet article
Repost0
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 22:12

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 21:38

Mercredi 14 novembre 2012, J.-Luc Mélenchon était l'invité du "Grand Journal" sur LCI, interrogé par Romain Hussenot et Christophe Joly


J.-L. Mélenchon - "Le Grand Journal" LCI par lepartidegauche

De quelle "gauche" avons-nous besoin ?

de la Gauche sociale-libérale qui se renie ou d'une Gauche de relance de l'activité, d'une Gauche de l'augmentation des salaires, d'une Gauche du progrès social comme moteur de l'activité économique ? .....

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 22:54


Pierre Laurent lors de l'enterrement de... par CN-PCF

 

Témoignage d’un jeune haut-rhinois après la rencontre avec Pierre Laurent et plus de 500 nouveaux adhérents, place du Colonel Fabien.


Invités par Pierre Laurent, c’était avec une légère émotion et beaucoup de curiosité que nous nous sommes rendus au siège du PCF dans le cadre de l’enterrement de l’enterrement du parti adressé à la presse qui nous maltraite en général. Impatient de découvrir ce siège historique qu’est ce célèbre bâtiment construit par l'architecte communiste brésilien Oscar Niemeyer qui d’ailleurs pour l’occasion, nous a été présenté dans son contexte architecturale et historique en première partie.

 Est-ce ces salles de réunions chargées d’histoire et du souvenir de rendez-vous historique tel que la venue de Nelson Mandela après sa libération, les œuvres contemporaines dans le grand hall d’accueil du bâtiment ou les photographies murales noir et blanc des combats passés ce siècle dernier qui renvoi cette atmosphère si particulière donnant le ton et la profondeur du combat dans la maison des communistes. Le fait est que l’on se sent tout de suite à l’aise tout en étant impressionné par la magie du lieu…

Les nouveaux adhérents toutes classes d’âges, d’origines sociales ou ethniques confondus se découvrent peu à peu au café le matin, certains se reconnaissent ou se sont déjà croisés lors de leurs actions militantes dans leurs régions respectives, d’autres remplissent pour cette occasion leurs bulletins d’adhésions. Tous attendent avec impatience le début des conférences dans l’imposant et admirable dôme Niemeyer qui est la salle de réunion du comité national. Les salutations entre camarades s’enchainent, l’atmosphère est détendu et joyeuse,  ce qui frappe le plus, c’est de voir autant de gens aussi convaincu que soi d’avoir fait le bon choix en s’engageant au parti, conscient de l’importance et de la dureté du combat à mener.

Tous réunis dans ce fameux dôme, la cérémonie pouvait désormais commencer, au premier regard des post-it colorés disposés de façon désordonnée sur les tables allaient nous permettre d’écrire par la suite des messages ou idées clés et de se les faire passer tout en étant libre de prendre la parole pour expliquer les raisons de son engagement au parti communiste Français.

Les témoignages s’enchainent et nous amènent parfois du rire aux larmes, les routes et raisons pour arriver au parti sont nombreuses mais finalement l’ambition de tous et toutes est commune. Certains ont été touché par la campagne du front de gauche et comprenant la nécessité de participer et de s’engager dans le débat politique ont choisis le PCF pour traduire concrètement leurs engagements. D’autres sont d’anciens  militants effacés mais reconquis par l’ouverture qu’a entrepris le PCF et son impulsion dans la création et la construction du front de gauche , d’autres encore sont revenus après une période de désaffection pour le parti lors du commencement de sa mutation en avouant que leur famille politique leur manquait.

Les militants communistes sont reconnu de tous les combats, présent sur le terrain même en dehors des périodes électorales, ce qui entrainent et motivent ces nouveaux adhérents qui estiment que seul  le PCF et le front de gauche permettra au peuple de s’émanciper et de répondre à ses aspirations profondes. Ceci était confirmé par la présence et l’intervention de ces syndicalistes CGT qui ont donné une saveur particulière au moment lors de leurs témoignages et rendaient une forme de consécration pour le travail et l’engagement de tous les camarades communistes avec déjà plus d’ancienneté.

Puis vains l’intervention de Pierre Laurent,  calme et fidèle à cette image sereine qu’il dégage, rappelant son premier métier de journaliste à ses confrères en préambule, les invitant à réviser leur grille de lecture sur le parti communiste Français de façon taquine mais respectueuse. Galvanisant un peu plus l’auditoire dans la salle, l’importance de la préparation du congrès peut à présent être évoqué ainsi que les grandes lignes et sujets que les communistes devront discuter et approuver pour les trois ans à venir. Là encore les militants pouvaient reprendre la parole pour exprimer leurs premières réactions à chaud sur les différents textes qu’ils avaient pu lire et qui seront présentés pour le congrès. Certains avaient été touché par le texte de la riposte, d’autres avaient déjà lu le texte de base commune mais au final tous était pour que ce merveilleux moment de renaissance de la gauche progressiste continue et s’amplifie encore dans le temps et que les communistes en soient des acteurs incontournables.

Un très beau mais court moment venait de se finir mais le fait que le parti communiste Français est bel et bien vivant, force de proposition, et influent dans notre société amène à se sentir fier d’y appartenir et renforce notre détermination dans les différentes luttes ou combats à venir….

Yendi 

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 23:08

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 22:54

Analyse et solutions par Pierre Laurent



Ep 12 - La bataille de l'emploi par CN-PCF

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 17:26

A écouter, le billet de François Morel sur France Inter, vendredi 02 novembre :

un remarquable playdoyer sur le mariage gay et l'éducation des enfants !


http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=491589

 

Partager cet article
Repost0