Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 16:26

 

mai98-muguet.gif

Mercredi 02 Mai 2012

 

 

Chers Ami(e)s et Camarades,

 

J'adresse mes remerciements à tou-te-s les Camarades et les Ami-e-s qui ont participé à la campagne du Front de Gauche pour le 1er tour de l'élection Présidentielle.

 

Même si les résultats ne sont pas à la hauteur de nos espérances ni des prévisions des instituts de sondage, nous pouvons nous réjouir du score du candidat du Front de Gauche, Jean-Luc Mélenchon,  qui est prometteur. 

Le Front de Gauche a créé une dynamique même en Alsace. 

La dynamique militante du Front de Gauche, appuyée sur le talent incontesté, la chaleur et la sincérité du candidat Jean-Luc Mélenchon, a marqué toute cette campagne.

 

Depuis Georges Marchais en 1981 qui avait obtenu 15,35%, aucun candidat à la gauche du PS n'avait obtenu un score à 2 chiffres.

Il n'est pas anodin de relever qu'il est au-dessus (+3,7%) du total des voix du PCF et de l'extrême gauche en 2007. Après toute une période de dispersion des voix de la gauche hors PS, le vote de dimanche dernier annonce la possibilité d'un vote à nouveau rassemblé et renforcé de la gauche d'alternative.

Le camouflet du NPA et de LO confirme, comme il l'avait fait en 2007, que la division et le sectarisme sont mortifères.

 

Autre satisfaction, la répartition territoriale du vote Mélenchon est bien équilibrée :

12 régions et 44 départements au-dessus de la moyenne nationale qui est de11,11% (entre 17% en Seine-Saint-Denis et 7,2% dans le Bas-Rhin). Il n'y a pas de zone de marginalisation !

 

Que retenir d'autre de ce scrutin ? :

 

Nicolas Sarkozy à 27% perd 4,2% par rapport à 2007, il est le premier président de la Vème République à ne pas sortir en tête du 1er tour de la Présidentielle. François Bayrou s'effondre de 13,5 à 9%. Ces pertes ne sont pas compensées par l'avancée de Marine Le Pen à 17,9%. Si ce score est inférieur au total des voix d'extrême droite en 2002 qui était de 19,2%, il est le fait marquant de cette élection et  préoccupant pour nombre d'électeurs ! (L'analyse des résultats du FN dans notre circonscription fait frémir)

 

Même si le candidat PS part avec une longueur d'avance, l'issue du second tour n'est pas écrite ! L’éviction de Nicolas Sarkozy est un passage indispensable pour poursuivre notre révolution citoyenne !

 

Sans attendre l'issue de cette élection, nous nous devons déjà de nous projeter dans la campagne des législatives qui sera très courte.

Dès le lendemain du 2ème tour de la présidentielle, nous devons nous attendre à une riposte du monde de la finance. Je vous invite à écouter l'interview de Jean-Luc Mélenchon par David Pujadas (vous le trouverez sur mon blog : nadiapeter68.over-blog.fr) qui explique que face à la finance, il n'y a que deux manières de réagir :

S’aplatir ou résister. L'histoire récente de l'Europe nous montre que malheureusement les gouvernements socialistes se sont aplatis en Grèce et en Espagne.

Nous devons tout mettre en oeuvre pour que nombre de candidats du Front de Gauche soient élus à l'Assemblée nationale et puissent entrer en résistance, soutenus par la dynamique que nous avons suscitée et que nous pouvons encore amplifier.

 

Alors, on ne lâche rien et on continu,

Nadia PETER-LANTZ

 

 


 

Partager cet article
Repost0

commentaires