Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 19:42

 

Plan de transport TER Alsace été 2012

 

Le plan de transport du TER va être considérablement modifié dans la période du 16 juillet au 17 août 2012.

En effet, les usagers du TER Alsace découvrent avec stupéfaction que près de 30% des trains TER seront supprimés, ou remplacés par des bus pendant la période estivale. Selon la direction de la SNCF, le conseil régional justifie ce choix par des mesures d’économies budgétaires.

Ceux qui ne seront pas en vacances à cette période sont voués à la galère, au système D.

Il est prévisible pour eux, au mieux un autobus au confort nettement inférieur au train, ne desservant pas toutes les gares, sans commodités, plus lent, sans accès vélo, … Si d’aventure les trains qui restent leur permettent d’arriver au travail, il y a fort à parier qu’ils trouveront des trains bondés, car il ne faut pas rêver, le matériel ne sera pas renforcé. Ils seront quittes de rallonger pour beaucoup leur amplitude journalière de travail. Au pire, et c’est ce qui risque d’arriver pour beaucoup, ils n’auront d’autre choix que de prendre leurs véhicules personnels.

Le TER devient un business comme un autre et la notion de service public s’éloigne. Une telle réduction du plan de transport démontre que le seul bout de lorgnette qui est regardé est celui de l’économie de transport ferroviaire, avec comme seule alternative les transports routiers. Les engagements du grenelle de l’environnement passent une nouvelle fois après les intérêts économiques. Le GCO abandonné, reste la question du désengorgement de l’A35, qu’à cela ne tienne, on va mettre encore plus de bus et de voitures sur les routes, comme on le fait avec le transport de marchandises.

L’image de la SNCF va en souffrir, mais autant habituer les usagers (qui deviennent dans ce cas des clients) aux choix libéraux concernant leurs transports. Quand la concurrence sera là, il faudra bien rentabiliser l’affaire. Des trains qu’à moitié remplis, c’est inconcevable pour les appétits financiers qui veulent des trains remplis sinon c’est des bus.

Le service public ne mérite pas ça, la CGT persiste à le défendre !

Nombre de trains supprimés par ligne :

  • Colmar - Metzeral : 9 trains supprimés sur 20 soit 45%
  • Mulhouse – Belfort : 9 trains supprimés sur 20 soit 45%

  • Mulhouse – Bâle : 8 trains supprimés sur 22 soit 23%

  • Mulhouse – Colmar : 6 trains supprimés sur 19 soit 32%

  • Mulhouse – Thann – Kruth : 7 trains supprimés sur 22 soit 30%

  • Strasbourg – Molsheim : 24 trains supprimés sur 72 soit 33%

  • Strasbourg – Wissembourg : 7 trains supprimés sur 36 soit19%

  • Strasbourg – Lauterbourg : 6 trains supprimés sur 16 soit 38%

  • Strasbourg – Sélestat (via Molsheim) : 11 trains supprimés sur 31 soit 35%

  • Strasbourg – Sélestat (via Erstein) : 9 trains supprimés sur 28 soit 32%

  • Strasbourg – Saint Dié : 5 trains supprimés sur 23 soit 22%

  • Strasbourg Sarreguemines : 8 trains supprimés sur 17 soit 47%

  • Strasbourg – Sarrebourg : 5 trains supprimés sur 39 soit 13%

 

Afin d’éviter que l’expérience de l’été 2012 ne devienne la règle dans le futur, réagissez !

 

Vos réclamations sont à adresser au Conseil Régional Alsace :

Maison de la Région

1 place Adrien Zeller

BP 91006

67070 STRASBOURG CEDEX.

Partager cet article
Repost0

commentaires