Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 23:00

      ANI--meurtre-avec-premeditation-copie-2.jpg

  le 15 Mai 2013

Sénat

L’ANI adopté, le Medef a fait sa loi
La Haute Assemblée a adopté hier le projet de loi de sécurisation de l’emploi, issu de l’accord entre le Medef et la CFDT. Les débats ont creusé un fossé au sein de la gauche.

Sans surprise, la loi dite de sécurisation de l’emploi a été adoptée définitivement par le Sénat hier.

Sans surprise, elle ne l’a pas été par une majorité de gauche.

Il aura fallu l’abstention des sénateurs de droite, en grande partie une « abstention positive » selon les mots de l’UMP Jean-Noël Cardoux, pour combler l’opposition des sénateurs communistes et l’abstention des écologistes.

Finalement, 169 sénateurs se seront prononcés pour, 33 contre, 144 se sont abstenus.

 

ANI : Les femmes, principales victimes

 

«Les femmes sont une nouvelle fois les grandes oubliées, pour ne pas dire les principales victimes» de la loi, selon Laurence Cohen, sénatrice du Val-de-Marne et responsable des questions des droits des femmes au PCF.

Un avis partagé par l’association Osez le féminisme!, pour laquelle «les dispositions qui ont été adoptées ne feront qu’aggraver la situation actuelle des femmes: reculs sur la réglementation du temps partiel, légalisation de la mobilité forcée, flexibilisation des horaires et des salaires, extension des contrats intermittents». «Précaire est un mot qui se décline au féminin, rappelle l’association, 80% des précaires sont des femmes.»

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires